Comme beaucoup d'autres sites Web, nous utilisons et stockons des cookies sur votre ordinateur. Ces cookies sont utilisés pour améliorer notre site Web et vous fournir des services plus personnalisés, à la fois sur le site et ailleurs. Pour plus d'informations, veuillez consulter notre politique sur les cookies.

Al parecer usted está utilizando un navegador desactualizado.  Para mejorar su experiencia de visualización, por favor descargue un navegador actualizado  (IE8+, Firefox, Google Chrome o Apple Safari).

Smurfit Kappa fait un nouveau un pas en avant et atteint ses objectifs en matière de développement durable

15 Mai 2018


D’après son Rapport annuel de développement durable publié aujourd’hui, Smurfit Kappa a réussi à réduire ses émissions de CO2 de 26 %, trois ans avant l’échéance.

D’après son Rapport annuel de développement durable publié aujourd’hui, Smurfit Kappa a réussi à réduire ses émissions de CO2 de 26 %, trois ans avant l’échéance.

Le leader de l’emballage s'était fixé l’objectif ambitieux de réduire de 25 % le total d’émissions de CO2 fossile dans son usine. Dans le rapport de ce jour, le leader de l’emballage a confirmé qu’à la fin de l’année 2017, il n’avait pas seulement atteint, mais dépassé l’objectif initialement fixé à 2020.

Bien que l’emballage à base de papier de Smurfit Kappa soit réutilisable et recyclable, le processus de production de papier en lui-même est fortement énergivore. En atteignant son objectif de lutte contre le changement climatique, l'entreprise renforce encore davantage son engagement continu visant à réduire son empreinte carbone en mettant l'accent sur l’efficacité énergétique et l’utilisation, dans la mesure du possible, de sources renouvelables de combustibles, telles que la biomasse.

Le changement climatique est l’un des cinq domaines stratégiques prioritaires de Smurfit Kappa en matière de développement durable, au même titre que les forêts, l'eau, les déchets et les personnes. Le Rapport de développement durable 2017 fait mention d’autres accomplissements clés, dont l’atteinte de deux autres objectifs en 2017. Le premier, qui a également été atteint avec trois ans d’avance, visait à diminuer la demande chimique en oxygène (DCO) dans ses eaux. Le second objectif, qui s’inscrivait dans le domaine de la santé et de la sécurité, cherchait à réduire de 5 % le taux de fréquence des accidents avec arrêt de travail, d’une année sur l’autre, pendant cinq ans, entre 2013 et 2017. Le taux enregistré au cours de la même période a également dépassé l’objectif initial puisque l’entreprise a enregistré une baisse de 9 %. Smurfit Kappa continue de fournir à ses clients des services de livraisons certifiées Chaine de Traçabilité (Chain of Custody) à travers les continents européen et américain, approchant ainsi l’objectif des 90 % de certification. Pour une entreprise de la taille de Smurfit Kappa, il s’agit d’une grande première dans l’industrie de l’emballage.

Parmi les autres faits marquants, citons le classement de Smurfit Kappa dans le top 1 % de l’évaluation mondiale de durabilité d’EcoVadis, et son inscription aux systèmes de notation des investisseurs FTSE4Good, Euronext Vigeo Europe 120, Ethibel et STOXX Global ESG Leaders.

Avec un budget d’environ 5 millions d’euros, Smurfit Kappa s’est engagé à investir dans des projets sociaux et scientifiques au profit des communautés avec lesquelles l’entreprise opère, en mettant l’accent sur l’éducation des enfants.

Tony Smurfit, PDG du Groupe, a déclaré : « En 2017, Smurfit Kappa a une nouvelle fois réalisé de bonnes performances en matière de durabilité, et je suis sûr que cela se poursuivra dans le futur. Au cours des cinq prochaines années, nous comptons allouer des capitaux importants à des projets qui contribueront à réduire davantage notre empreinte environnementale, et nous continuerons d’investir des ressources conséquentes dans le développement, la sécurité et le bien-être de nos employés.
« Ce rapport est également la preuve que nous sommes les plus transparents du secteur et démontre que Smurfit Kappa est de plus en plus en accord avec les Objectifs 2030 de développement durable des Nations Unies ».

Steven Stoffer, Vice-président du développement du groupe a ajouté : « Pour Smurfit Kappa, la durabilité n’est pas seulement une question de réduction du changement climatique et de l'inefficacité. Pour qu'un emballage soit vraiment durable, il doit être produit et conçu de façon durable, et être biodégradable après plusieurs utilisations, dans un laps de temps relativement court, garantissant ainsi un impact minime sur la planète.

« L’emballage à base de papier est le seul à répondre à ces caractéristiques, et nous soutenons vivement la prise de conscience et les efforts grandissants visant à éradiquer ce nombre toujours plus conséquent d’emballages non biodégradables, pour la plupart en plastique, qui flottent dans nos océans. C’est en cela que nous pensons que le papier est l’avenir de l’emballage ». 

Voici quelques résultats clés publiés dans le rapport 2017 :

Forêt
• Toutes nos fibres proviennent de sources durables

Changement climatique
• Nous avons réduit de 26,1 % nos émissions de CO2, contre un objectif initial de 25 %.

Eau
• Nous avons réduit de 37,5 % nos libérations de DCO, contre un objectif initial de 33 %.

Déchets
• Nous avons réduit de 13,3 % nos déchets envoyés en décharge depuis 2013.

Personnel
• Nous avons réduit de 9 % par an le taux de fréquence des accidents avec arrêt de travail entre 2013 et 2017. 
 

Cliquez ici pour lire le Rapport Smurfit Kappa de développement durable 2017.

 

  

Smurfit Kappa fait un nouveau un pas en avant et atteint ses objectifs en matière de développement durable