Comme beaucoup d'autres sites Web, nous utilisons et stockons des cookies sur votre ordinateur. Ces cookies sont utilisés pour améliorer notre site Web et vous fournir des services plus personnalisés, à la fois sur le site et ailleurs. Pour plus d'informations, veuillez consulter notre politique sur les cookies.

Al parecer usted está utilizando un navegador desactualizado.  Para mejorar su experiencia de visualización, por favor descargue un navegador actualizado  (IE8+, Firefox, Google Chrome o Apple Safari).

Biocarburants

La biomasse joue un rôle important dans l'industrie du papier et des emballages. Cette industrie est la plus grande consommatrice de biomasse en raison de ses besoins en matières premières,mais également la productrice la plus importante et la plus efficace d'énergie basée sur la biomasse
 
Cela est rendu possible grâce à une utilisation  importante de chaudières biomasse. Ces chaudières sont principalement alimentées par des résidus tels que l'écorce, la sciure de bois, les éclaircies forestières et les souches. La plupart de ces chaudières servent à produire de la pâte et du papier issu de fibres vierges.
Dans plusieurs pays, comme l'Espagne et la France, les gouvernements soutiennent des projets d'économie d'énergie et de carbone fossile liés aux usines à papier recyclé.
Smurfit Kappa soutient et participe activement à de tels projets. les chaudières biomasse de Navarra en Espagne et de la Cellulose du Pin en France  ainsi que La turbine à gaz de Nervión, en Espagne, en sont quelques exemples.
90 % de la consommation de combustibles de Smurfit Kappa est issue de combustibles renouvelables (biomasse) ou de gaz naturel, un combustible fossile émettant relativement peu de CO2.
En 2012, 42 % de toute l'énergie consommée était produite à partir de biomasse.

Dernière étude de cas

Voir plus d'études de cas

Réduction du CO₂

Nous nous efforçons de réduire nos émissions de CO2 fossile autant que possible. Nous adhérons aux objectifs de réduction d'émissions définies par la directive SCEQE à partir de 2012.

En savoir plus